poesie

Essaouira, la ville des Alizés est également la ville des Arts et de la Poésie. Il est vrai que la beauté de notre médina, l’étendue de notre plage et surtout le sourire, la gentillesse et l’ouverture des Souiris ouvrent l’imaginaire et le cœur de nombreux poètes et zajjalines. Il nous plait de les accueillir le temps d’une soirée, de les voir ponctuer des cérémonies, de mêler la musique à la poésie et de ressentir leur amour des mots.

Nous avons d’ailleurs soutenu des poètes tels qu’Omar Chata, Abdelhaman Hamouli et Mohamed Louks pour la publication de leurs recueils et n’hésitons pas à être présents au Salon Régional du Livre pour présenter et promouvoir les ouvrages sur Essaouira ainsi que les auteurs Souiris.

Dar Souiri a eu l’honneur d’écouter de grands poètes de renommée nationale et internationale, tel que Moubarak Raji et Nawfel Essaadi mais aussi de voir naître la vocation chez un certain nombre d’hommes et de femmes d’Essaouira, au combien sensibles tels que Meryem Aarif et Khawla Doubaj.

Nous retenons aussi, parmi tant de moments, l’organisation dans nos murs de la fameuse  «Rencontre des Poètes du Mahjar », en août 2014. Le temps d’un week-end, des poètes venus du Maroc, d’Algérie, de Tunisie, d’Irak, de Syrie et d’Europe ont partagé, ensemble et avec nous, le plaisir de dialoguer et de déclamer leurs textes poétiques… un de ces moments de partage qui résonnent au cœur des Souiris…